ActualitéAlgérie

Moad Bouchareb, le président de l’Assemblée algérienne, a démissionné

L’une des cibles de la contestation en Algérie, le président de l’Assemblée populaire nationale, Moad Bouchareb, a démissionné mardi, alors que les manifestations continuent dans le pays.

Trois mois après le départ du président Abdelaziz Bouteflika, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Moad Bouchareb, a présenté sa démission, mardi 2 juillet. Le bureau de l’Assemblée a déclaré la vacance du poste de président.

Bien qu’occupant une fonction moins exposée, Moad Bouchareb faisait partie, avec le chef de l’Etat par intérim Abdelkader Bensalah, le Premier ministre Noureddine Bedoui et l’ex-président du Conseil constitutionnel Tayeb Belaiz, des « 4B » dont les contestataires ont réclamé le départ après la démission le 2 avril, sous pression de la rue et de l’armée, du chef de l’État Abdelaziz Bouteflika.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer