The World

L’énigme de Stonehenge révélée !

Stonehenge, le plus célèbre des monuments mégalithiques d’Angleterre, est devenu un symbole des savoirs anciens de l’humanité.

Des hypothèses ont donc été formulées sur son mode de construction, sa finalité, ses rapports avec les mathématiques et l’astronomie. Il est aussi un sujet d’inspiration littéraire et artistique, voire un lieu de spiritualité.

Un groupe de scientifiques britanniques du Musée du Pays de Galles et de l’Université de Leicester ont découvert d’où venaient les pierres utilisées pour la construction de Stonehenge et comment on les avait acheminées jusqu’à leur emplacement. Selon eux, l’érection d’une telle structure pourrait être un symbole d’unité, conçu pour démontrer la cohésion et la force de ceux qui ont participé à sa construction.

Les spécialistes ont étudié à plusieurs reprises le travail du géologue Herbert Thomas, qui avait émis l’hypothèse que les pierres avaient été fournies par les montagnes de Preseli. Selon sa théorie, elles avaient été transportées par bateau le long de la côte.

Les scientifiques ont révisé cette théorie en analysant des échantillons prélevés en 1906, avant que Thomas ne commence son travail, et conclu que les pierres avaient d’abord été amenées jusqu’à la rivière Monnow par des animaux, puis transférées à travers le fleuve Severn ou la rivière Avon.

Le monument néolithique de Stonehenge a été érigé en trois étapes entre 2800 et 1100 av. J-C, à l’âge du bronze. Les pierres les plus grandes utilisées pour sa construction atteignent neuf mètres de longueur et pèsent jusqu’à 25 tonnes. Aujourd’hui, le site attire environ un million de visiteurs par an.

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer