Économie

Du blé Argentin expédié par le Chinois COFCO refoulé par l’Algérie !

Algérie – Avec 900.000 tonnes de blé importé en 2018, l’Algérie est le deuxième plus grand client pour le blé argentin.

Une facture de 160 millions de dollars, qui vient d’être entachée par une opération qui met à mal les producteurs de blé argentins.

« Un défaut de qualité ». C’est officiellement l’argument avancé, côté Algérien, pour le refoulement d’une cargaison de blé en provenance de ce pays.

C’est en tout cas ce que rapporte, vendredi 4 janvier, l’agence Reuters. Selon cette dernière, qui cite la chambre argentine de l’industrie du blé, ArgenTrigo : « la marchandise vers l’Algérie était en-dessous des standards de qualité contractuels ». Et de préciser que ce rejet est un cas isolé. « Le blé argentin est généralement en bon état », précise l’organisme argentin.

 

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer