ActualitéAlgérie

Abdelmalek Guenaizia n’est plus

L’ancien ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale, Abdelmalek Guenaizia, est décédé ce lundi à l’âge de 82 ans.

Le Général-major à la retraite Abdelmalek Guenaizia est décédé ce lundi, a-t-on rapporté, soulignant que l’ancien militaire a rendu l’âme à Genève, en Suisse.

Né en 1936, l’enfant de Souk Ahras avait rejoint les maquis de l’ALN en 1958. À l’indépendance, il assume, après un cycle de formation effectué en URSS et en France, les fonctions de chef d’état-major au niveau de régions Militaires, commandant de brigade blindée, commandant adjoint de région Militaire, directeur central de la logistique. Puis du matériel et des fabrications militaires.

Promu au grade de général en 1984, il est désigné, en 1985, commandant des forces aériennes ; fonction qu’il cumule à partir de 1987 avec celle d’adjoint au chef d’état-major de l’Armée nationale populaire jusqu’en 1990, date à laquelle il est nommé chef d’état-major. Sa promotion au grade de général-major intervient en 1991.

L’ancien militaire faisait partie du cercle des décideurs, communément désignés sous l’appellation de « Janviéristes ». Il s’agit, bien sûr, du cercle de généraux de l’ANP ayant décidé le 11 janvier 1992 d’interrompre le second tour des élections législatives qui étaient prévues pour le 16 janvier de la même année.

En 1993, après trois années passées à la tête de l’état-major de l’ANP, le général-major décide de prendre sa retraite pour entamer une carrière diplomatique qui l’avait menée en Suisse ou il était resté sept ans.

Le 1er mai 2005, il est nommé au poste de ministre délégué auprès du ministre de la Défense nationale.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer